Santé et Désertification médicale, Compte-rendu de la réunion du collectif CiTLab

Nous avons été accueillis par Pierre-Cécil Ruffier-Monnier, conseiller municipal, délégué à la santé et aux personnes en situation de handicap, à la mairie de Saint Jean de Braye.

Nous avons été accueillis par Pierre-Cécil Ruffier-Monnier, conseiller municipal, délégué à la santé et aux personnes en situation de handicap, à la mairie de Saint Jean de Braye.
Quatre témoignages ont enrichi la réflexion collective et permis d’avoir une meilleure appréhension des enjeux liés à la santé sous l’angle de la désertification médicale. Plus du soixantaine de personnes était présente.
Jean Paul Briand, médecin généraliste pendant plusieurs décennies à Orléans, désormais à la retraite, a mis en lumière comment nous en étions arrivés à cette situation de désertification médicale. Ce désastre sanitaire est le résultat de l’incompétence de décideurs arrogants et dogmatiques qui ont organisé une planification de la pénurie pour des raisons strictement financières. Il indique que le vrai sujet est probablement : « la désertification des territoires » et leur attractivité.
Martine Darchy Gilliard, médecin dermatologue à Orléans, confirme que c’est un état de fait organisé et s’inquiète que le soin ne devienne une marchandise comme les autres. Elle s’interroge sur l’attractivité d’Orléans et souhaiterait que le Centre Hospitalier Régional d’Orléans devienne universitaire, car les étudiants une fois formés s’installent souvent à proximité de leur lieu de formation.
Jean-Yves Lefeuvre, délégué général de la Fédération Nationale des Centres de Santé, alertait sur le fait que la crise démographique était devant nous. Les Centres de Santé peuvent être une solution pour faire face à la pénurie de médecins, d’autant que les jeunes générations de médecins s’orientent majoritairement vers le salariat. La santé n’est pas que le soin, il y a aussi la prévention. Les collectivités locales ont un rôle à jouer concernant l’état de santé de leur population.

Pierre-Cécil Ruffier-Monnier, conseiller municipal délégué à la santé et aux personnes en situation de handicap à la mairie de Saint Jean de Braye, a présenté avec passion la future Maison de Santé Pluridisciplinaire de Saint Jean de Braye. Fruit d’une réflexion globale et d’une collaboration intelligente avec les professionnels de santé de la commune, cette MSP à venir s’inscrit pleinement dans le plan local de santé. C’est un projet exemplaire qui illustre parfaitement le rôle que les collectivités locales peuvent jouer.

Les débats se sont appuyés sur ces interventions pour chercher à comprendre, poser les questions, évoquer des hypothèses pour changer cette situation délétère qui s’aggrave de jour en jour. C’est l’objectif du collectif CitLab de proposer des solutions afin d’avoir suffisamment de médecins sur notre territoire à court, moyen et long terme.

La richesse des échanges, l’importance de l’enjeu pour les habitants d’Orléans et de la métropole, la complexité du sujet ont conduit à la mise en place d’un groupe de travail sur le thème de la santé animé par Jean-Paul Briand. Par ailleurs, une initiative a été prise par CitLab d’une pétition pour demander que le CHRO devienne un CHU (Universitaire) : petitionpublique.fr

La réunion s’est prolongée par un pot de l’amitié permettant à certains de continuer agréablement et fort tard, leurs échanges…

Share This