Les outils participatifs

Le collectif CiTLab mise sur l’intelligence collective pour faire avancer toutes ses actions et réflexions. L’intelligence collective c’est d’abord l’intelligence du collectif qui dépasse la simple somme d’apports individuels. Aujourd’hui les outils sont en libre accès sur internet et il suffit de s’y former en faisant (en les testant en live). Certains parlent de low Tech. En effet ces outils sont accessibles et compréhensibles par toutes et tous, encore faut il avoir l’occasion de les tester. Aussi CiTLab teste à chaque occasion de réunion, plénières, actions, ces outils d’intelligence collective, voire les fait évoluer. Ci-dessous quelques exemples dont chacun peut s’inspirer.

Exemples de Fiches outils

L’ARENE Île-de-France  a proposé un cycle d’ateliers pratiques sur les outils et méthodes d’intelligence collective pour aider concrètement les participants à animer leurs projets et démarches territoriales de développement durable.

L’objectif était d’échanger et de mettre en pratique, de tester quelques outils choisis pour appuyer concrètement les décideurs et chefs de projets dans la conception, l’organisation et l’animation de leurs démarches participatives.

TÉLÉCHARGEZ LE KIT OUTILS PARTICIPATIFS

Ces fiches outils peuvent être comparées à d’autres fiches disponibles sur le net. Le mieux est de vous faire un mix de ces fiches afin de vous les approprier tout en vous disant que lors du test en format réel, vous aurez à vous adapter !

Comment animer un groupe et mener à bien un projet

C’est ensemble, par l’intelligence collective, que chaque citoyen peut être porteur de solutions. Cette intelligence collective favorise l’implication des uns et des autres en s’appuyant sur des démarches actives.  Voici un dossier réalisé par le réseau national d’éducation à l’environnement et au développement durable : En savoir plus.

Organiser un débat mouvant

Le collectif CiTLab a déjà testé ce type d’outil et vous le recommande ! Une forme de débat dynamique qui incite l’ensemble du groupe à participer. Le débat mouvant est une forme de débat dynamique qui favorise la participation. Un animateur raconte une histoire volontairement polémique. Il propose à certains moments clés de l’histoire aux participants de se positionner physiquement dans la salle, « ceux qui ne sont pas d’accord avec ce qui vient d’être dit d’un côté, ceux qui sont d’accord de l’autre ». Personne n’a le droit de rester au milieu (sans avis), le fait de se déplacer réellement pousse à choisir un camp et des arguments. Une fois que tout le monde a choisi « son camp », l’animateur demande qui veut prendre la parole pour expliquer son positionnement. Pour initier le débat, il peut commencer par demander qui est fortement positionné par rapport à ce qu’il vient de dire. Quand un camp a donné un argument, c’est au tour de l’autre camp d’exprimer un argument. C’est un ping-pong. Mais si un argument du camp opposé est jugé valable par un participant, il peut changer de camp. Quand l’animateur le choisit, il clôt le débat et poursuit son histoire jusqu’à la prochaine affirmation ou situation polémique de l’histoire et le débat reprend.  En savoir plus.

Share This