La Démocratie de comptoir

L’exercice que nous proposons aux citoyens et aux membres de CiTLab est, comme les discussions de comptoir, parfois difficile à appréhender. Pourtant les cafés sont des lieux de démocratie trop souvent oubliés, les discussions y sont animées, houleuses, la provocation existe.

Comment s’organise les débats lors d’une démocratie de comptoir ? Dans un premier temps, il faut mettre sur la table et en évidence les règles de débat de la démocratie de comptoir, afin que la prise et le temps de parole de chacun soit respecté et que la bienveillance dans l’écoute des participants puisse s’installer. Le groupe doit désigner en début de soirée un animateur pour gérer le temps de parole et l’écoute, ainsi qu’un rapporteur pour permettre la restitution des grandes idées, des oppositions, des interactions, des compromis ou des interrogations susceptibles de naître.

 

Le déroulement d’un débat

  • Accueil, désignation de l’animateur, présentation des éléments d’information entourant le débat du soir ;
  • Tour de table de présentation et position sur le sujet ;
  • Lancement du débat ;
  • Prise à partie du public environnant par la participant au débat, lorsque des dissonances subsistent entre les participants ou pour obtenir un avis extérieur sur le sujet.
  • Clore le Débat en rappelant les arguments majeurs pour et contre, les interrogations nées au cours du débat, les points de compromis et, le cas échéant, les possibles actions ou réflexions à mener.
  • Si on veut encore débattre, chaque participant propose un sujet et il y a un vote pour choisir la nouvelle thématique.

Règles d’organisation des débats lors de la Démocratie de comptoir

  1. À chaque début de débat élire l’animateur de celui-ci, ainsi que son rapporteur ;
  2. Avec bienveillance j’écoute les arguments des autres participants, si je ne suis pas d’accord avec eux, sans jugement de valeur, je réponds sans être agressif et seulement en présentant mes propres arguments.
  3. Lorsqu’un sujet est sur le point de ce clore, c’est démocratiquement qu’un autre est choisi.
  4. Je respecte le lieu qui accueille la démocratie de comptoir à laquelle je participe, ainsi que les clients de cet établissement.
  5. Lorsque j’arrive au cours d’une discussion et que je souhaite prendre la parole, je me présente. De même avant de commencer une démocratie de comptoir, je me présente auprès des autres participants.
  6. Lors de mes prises de parole, je m’efforce de ne pas couper la parole à un autre participant. Je veille également à respecter les indications de l’animateur, notamment lorsque ma prise de parole peut apparaître trop longue ou nécessite d’être précisée.
  7. Avant de débattre, je m’engage à respecter l’ensemble des règles de politesse et de courtoisie dans le but de rendre le débat convivial et cordial.
Share This