Le jeudi 14 juin 2018, colloque « La place du citoyen et de la société civile dans la décision publique » de 9h à 13h

Hémicycle du Conseil économique, social et environnemental
9 place d’Iéna 75016 Paris

Annoncé comme « la chambre de la participation citoyenne », le Conseil économique, social et environnemental (CESE) est au cœur du programme de la révision constitutionnelle présenté par le Président de la République lors du Congrès de Versailles en juillet 2017. L’exécutif prévoit notamment d’actualiser le rôle du CESE en lui confiant la mission d’être la plateforme unique des consultations citoyennes et en renforçant son rôle de contributeurs des propositions et avis de la société civile sur les projets et propositions de lois.
Ce renouvellement ne se fera pas sans le CESE lui-même : le 17 novembre 2017, Patrick Bernasconi, Président du CESE, a annoncé que le Conseil souhaitait être acteur de sa réforme et a présenté les axes de travail fixés par le bureau : la prise en compte du futur, la contribution à l’élaboration de la loi, l’intégration de l’expression citoyenne et le carrefour de la consultation publique. En outre, ces orientations ont été appuyées et précisées par le Président de la République le 30 janvier dernier, dans un discours où il a réaffirmé sa volonté de faire du CESE « une grande interface de concertation entre les pouvoirs publics et la société civile ».
Alors que le CESE est sujet à une transformation profonde, comment en faire effectivement un canal privilégié de la participation citoyenne à la décision publique ? Dans quelle mesure la parole citoyenne peut-elle être institutionnalisée ? Telles sont les questions qui seront abordées dans ce colloque.

Programme

8h30 Accueil des participants

9h Introduction par Patrick Bernasconi, Président du Conseil économique, social et environnemental

9h15 1ère table ronde : L’institutionnalisation de la participation citoyenne : quel intérêt ? quels enjeux ? 

– Etat des lieux critique des moyens d’interpellation institutionnels et non-institutionnels déjà existants.

– La participation citoyenne comme contribution à l’élaboration des politiques publiques.

10h25 2e table ronde : Comment recueillir et accueillir la parole citoyenne au sein des institutions d’Etat ?

– Pétitions, consultations, ateliers législatifs citoyens… : quels moyens d’interpellation privilégier pour une délibération inclusive et équitable ?

– Quelle place pour la parole citoyenne au sein du CESE ?

11h35 3e table ronde : Quels effets de la participation citoyenne dans le processus décisionnel ? 

– En amont de la saisine du CESE : les implications d’une institutionnalisation de la parole citoyenne pour le gouvernement.

– En aval de la saisine du CESE : l’intégration de la participation citoyenne dans l’agenda parlementaire.

– Comment rendre compte de la parole citoyenne ?

12h45 Conclusion

Avec notamment les interventions de :

  • Floran Augagneur, vice-président de la CNDP ;
  • Séverine Bellina, directrice de l’Institut de recherche et débat sur la gouvernance ;
  • Loïc Blondiaux, professeur en science politique à l’Université de la Sorbonne (Paris I) ;
  • Henri Cabanel, sénateur de l’Hérault ;
  • Antoine Dulin, vice-président du Conseil économique, social et environnemental ;
  • Dominique Gillier, vice-président du Conseil économique, social et environnemental ;
  • Anne Levade, professeure en droit public à l’Université de Paris-Est Créteil Val-de-Marne ;
  • Alexandre Malafaye, président fondateur de Synopia ;
  • Matthieu Orphelin, député du Maine-et-Loire ;
  • Bertrand Pancher, député de la Meuse ;
  • Julie de Pimodan, fondatrice de Fluicity ;
  • Agnès Popelin, conseillère au Conseil économique, social et environnemental ;
  • Baki Youssoufou, fondateur de We sign it.

Les inscriptions sont gratuites, ouvertes à tous et seront validées après confirmation par retour de mail.

Informations et inscriptions ici

Share This